L’UNESCO embarque à bord du Energy Observer, le premier navire à hydrogène
author Added by FuelCellsWorks, January 13, 2017

Energy Observer comptera avec l'appui de l'UNESCO dans la réalisation de sa mission, de la promotion des énergies renouvelables et de la sensibilisation aux défis de la transition énergétique. En naviguant à travers le monde pendant six ans sans gaspillage de carburant fossile, avec 101 arrêts planifiés entre 2017 et 2022 dans les capitales maritimes mondiales, les ports historiques, les réserves naturelles ou lors d'événements internationaux majeurs, le premier Institution à bord.

Tirer l'énergie de la nature, sans l'endommager ou la gaspiller, est la vision d'Energy Observer pour l'avenir. Dans une réalisation sans précédent, le bateau combine diverses sources d'énergies renouvelables pour produire son propre hydrogène à partir de l'eau de mer et le stocker à bord. Cette architecture énergétique prometteuse vise à permettre une navigation autonome à 100%, sans émission de gaz à effet de serre ni de fines particules. Le voyage à bord d'un laboratoire flottant dans des environnements extrêmes sera réalisé par ceux qui ont rêvé pour la première fois de l'aventure: Victorien Erussard, coureur offshore et officier de marine marchande, et Jérôme Delafosse, explorateur et documentariste.

Les représentants de l'UNESCO participeront à l'élaboration et à la mise en œuvre de la mission par l'intermédiaire des comités directeurs des observateurs de l'énergie. C'est un partenariat prometteur et ambitieux, avec une escale très symbolique à New York, où le navire pourrait atterrir sur le Hudson au pied du siège des Nations Unies.

Propulsé par les énergies renouvelables et l'hydrogène en utilisant ce mix énergétique, Energy Observer quittera son port d'attache de Saint-Malo au printemps et partira plus tard de Paris pour une odyssée sans précédent dans le monde entier pour tester des solutions de transition énergétique dans des conditions réelles, Et promouvoir l'éducation pour le développement durable. L'équipe audiovisuelle embarquée d'Energy Observer collaborera également à des projets multimédias dans les réserves de biosphère lors de la tournée mondiale du navire.